Quels est le coût d’entretien des voitures électrique ?

L’achat d’un véhicule full-electric aujourd’hui est encore coûteux, il faut bien l’avouer. Les quelques subventions gouvernementales allègent un peu la note mais rien d’encore vraiment accessible à tous. Cependant, le coût de l’entretien d’une voiture électrique, en plus des économies faites aux 100 km en terme de consommation, s’avère être prometteur car on estime qu’une économie d’environs 35% pourrait-être faite par les propriétaires par rapport au véhicules thermiques !  

renault_31744_1_6

L’entretien d’un véhicule à moteur thermique coûte cher 

Une voiture à moteur thermique est conçue avec des pieces auto d’usure, ce qui induit donc un entretien régulier et donc coûteux. Vidange, filtration, échappement, distribution, autant d’éléments qu’il faut contrôler et remplacer à intervalle régulier pour certains. Tout se petit monde fini donc par peser lourd dans la balance financière de chacun.

L’IFA (Institut für Automobilwirstschaft ou l’Institut pour l’économie automobile) est un organisme allemand qui s’intéresse aux coûts d’entretien des voitures en général et plus particulièrement des citadines. Une étude est ainsi menée sur une citadine qui parcoure 8000 km par an, sur 8 ans. Le coût global (essence et diesel confondu) serait de 3600€ si les entretiens constructeur sont respectés à la lettre. 

L’institut s’empresse alors de faire le comparatif. Le coût de l’entretien d’une voiture électrique serait 35% moins élevé que pour un véhicule basique, le total s’élevant à 2300€ en moyenne.

Pourquoi l’entretien d’une voiture électrique coûte moins chère ?

C’est en réalité assez simple à expliquer puisque logique. Beaucoup d’organes ne sont pas présent sur une voiture électrique comme notamment les filtres (huile, carburant), la courroie de distribution, l’échappement, la vanne EGR, le Turbo ou autre FAP (Filtre à Particules), et en plus les plaquettes de frein et les disques ont tendance à s’user moins vite grâce au système de récupération d’énergie au freinage. Tous ces éléments sont en général à remplacer sur un véhicule équipé d’un moteur thermique et la plupart sont relativement onéreux.

Il n’en reste pas moins que les véhicules électriques sont soumis à des contrôles rigoureux et réguliers des batteries, de l’électronique embarqué et de puissance ainsi que du système de refroidissement.

Pour conclure, on peut dire que l’acquisition d’une voiture électrique coûte chère mais que celui-ci est rapidement compensé par les coûts en entretien qui restent relativement faible. Mais nous serons tous d’accord pour dire également que là n’est pas vraiment le soucis ni le nerf de la guerre quand il s’agit de voiture électrique. Etre contraint de faire un plein tous les 100 à 150 km et attendre entre 4 h et 8 h pour pouvoir repartir n’est pas vraiment ce que nous attendons des voitures aujourd’hui.

Vous avez fait le pas ? Vous êtes passez à l’électrique et vous voulez nous faire part de votre expérience ? Pas convaincu ? Dites nous pourquoi en commentaire !

Partager cet article sur :

Google+ Linkedin Reddit Tumblr+ @Email to

A propos de l'auteur


C'est moi, la nouvelle mascotte de Mister-Auto : Ben Boulon ! Entre quelques coups de clé à molette ou de réparations, moi aussi je peux écrire des articles ! Bon... ils seront pas très sérieux, mais ça peut marcher :) A très vite !