Qu’est-ce qu’un garage collaboratif ?

Plusieurs garages collaboratifs sont en activité depuis de nombreuses décennies mais plus récemment, ce système s’est beaucoup développé. Découvrez comment fonctionnent ces structures associatives, comment profiter de leurs services et comment vous pouvez les trouver à proximité de votre domicile.

Un garage collaboratif est parfois appelé garage associatif mais plus souvent garage solidaire. Ce type de lieu permet de faire d’importantes économies sur la main-d’œuvre. En effet, vous achetez vos pièces auto et vous allez vous-même effectuer l’entretien, la réparation ou le changement de pièces, en étant aidé (ou non) par un mécanicien bénévole, qui peut être aussi bien un mécanicien amateur qu’un professionnel.

garage collaboratif

Comment ça fonctionne ?

Dans un garage associatif ou collaboratif, il y a des mécaniciens à la retraite, des futurs mécaniciens, et plus simplement beaucoup de passionnés de mécanique, qui supervisent et qui sont là pour orienter, ou aider directement les membres de l’association.

Ce sont en effet des associations, donc vous devez cotiser tous les ans pour être membre. La cotisation varie selon votre situation professionnelle. Ainsi, il y a toujours différents types de cotisations pour différents types d’adhésions dans ces garages. Il y a aussi différentes formules de réparations, notamment celles que l’on souhaite faire soi-même et celles que l’on doit absolument faire avec quelqu’un qui nous assiste.

Certains garages solidaires sont exclusivement réservés aux bénéficiaires des minima sociaux mais pas tous. D’autres proposent des services annexes comme la location de voiture, celle-ci étant réservée systématiquement aux bénéficiaires des minima sociaux.

Dans ces structures, on peut vous apprendre à effectuer une opération simple. Le cœur du principe du garage solidaire est la transmission de savoir. Toutefois, si vous avez déjà d’excellentes connaissances, vous pouvez simplement louer un emplacement pour votre véhicule ainsi que des outils, et effectuer votre entretien ou votre réparation tout seul.

Bref, vous vous procurez les pièces auto et on vous fournit tout le reste.

Pour quel type d’intervention ?

On peut effectuer par soi-même de très nombreuses interventions mécaniques. Dans les garages collaboratifs, on vient le plus souvent pour l’entretien, la vidange et toutes les révisions régulières, le changement de plaquettes de freins, de pneus, d’alternateur, de bougies ou de fusibles…

Cependant, dans un garage solidaire, il est possible d’effectuer des réparations mécaniques plus complexes, soi-même ou avec l’assistance d’un bénévole, comme pour changer une courroie de distribution et/ou une pompe à eau.

Où peut-on trouver un garage collaboratif ?

On trouve aujourd’hui des garages collaboratifs dans toutes les régions de France et il s’en crée de plus en plus depuis quelques années. Ce sont des associations donc elles sont recensées par les mairies des communes.

Garage solidaire

Certains de ces garages sont aussi des chantiers d’insertion, c’est-à-dire qu’ils ont une convention pour former et embaucher des personnes en difficulté. Il y a également de nombreux garages qui animent divers événements et rendez-vous entre membres de l’association, tels que des ateliers thématiques d’apprentissage.

Partager cet article sur :

Google+ Linkedin Reddit Tumblr+ @Email to

A propos de l'auteur