Toi, jeune conducteur : sauve ta voiture, ton permis et sauve-toi !

La Sécurité routière, qui va bientôt donner son bilan de l’année 2015, aura beau créer toutes les campagnes de sensibilisation du monde, investir tous les fonds et l’énergie possibles, les proches et familles auront beau avertir et demander d’être prudents… Si toi, jeune conducteur, tu ne fais pas d’efforts, tout est vain. Adoptes les bons réflexes.

Un accident est vite arrivé…

L’obtention du permis de conduire et de la voiture est une étape, matérialisant une maturité et engageant des responsabilités. Si les règles et le cadre de prévention sont bien définis, l’ensemble est souvent éludé par les jeunes conducteurs.

Qui n’a pas connu l’euphorie d’une soirée, avec plaisirs et alcool… La dernière chose qu’on aimerait entendre est qu’un tel / une telle a eu un accident de route en rentrant car il/elle avait trop bu. Si bien qu’aujourd’hui, les jeunes de 18 à 24 ans représentent une catégorie à risque. Selon l’Association de Prévention Routière, “la route constitue la 1ère cause de mortalité des jeunes adultes. Ils y risquent deux fois plus leur vie que le reste de la population.”, les excès de vitesse ou la conduite en état d’ébriété étant des causes d’accidents fréquentes. Enfin, plus de la moitié des décès des jeunes arrivent la nuit (57%). Constat tragique, à l’heure où les campagnes de la Sécurité Routière n’ont jamais été aussi nombreuses et percutantes.

Exemple de campagne - Sécurité Routière, 2014

© Sécurité Routière

Solution ? Une initiative de la Sécurité Routière : désignez un SAM parmi vos amis, un capitaine de soirée, un conducteur désigné ayant pour mission de ne pas consommer d’alcool, pour raccompagner en voiture le plus de personnes sous de bonnes conditions. D’ailleurs Sam, ce fameux personnage, a fêté ses 10 ans en décembre dernier. Un ami qui vous veut du bien.
Sinon, rentrez en taxis ou en VTC (Voitures de Tourismes avec Chauffeur) comme Uber, Heetch, Lyft…

Permis de conduire : appliques ce que tu as appris !

Rappelons que les conducteurs ayant moins de 3 ans de permis, sont encore en période probatoire et obtiennent leurs points progressivement. Un permis probatoire est un permis très fragile, les fautes étant sévèrement réprimées. Environ 90 à 100 000 permis sont retirés chaque année.

A défaut d’être accidentés, beaucoup sont les jeunes conducteurs qui perdent leur permis à cause d’infractions multiples ou graves. Par exemple, nombreux sont les cas de dépassement de la vitesse maximale de 50 km/h, d’alcoolémie (0,2 g/l de sang, limite réglementaire revue en 2015) ou consommation de stupéfiants au volant, ce qui entraîne un retrait de 6 points pour les deux cas. L’utilisation du téléphone au volant ou d’un kit mains-libres depuis l’année dernière entraîne un retrait de trois points. Dès la première année de conduite, ce sont donc des fautes éliminatoires, vu le capital de points limité.

Solution ? Respecter les limitations de vitesse et la législation prévue, tout bêtement pour récupérer des points automatiquement ou participer à un stage de récupération de points ou de sensibilisation à la prévention routière. Ceux-ci permettent de récupérer de 2 à 4 points.

Voici un petit récapitulatif de quelques infractions passibles de retrait de points ou d’amendes.

Infographie - Infractions passibles d'un retrait de points

Infographie – Infractions passibles d’un retrait de points

Pour retrouver l’ensemble des infractions passibles d’un retrait de points, dirigez vous vers les site Point-Permis.

Enfin, passez en revue les changements majeurs et les nouvelles mises en applications pour cette année 2016:

Changements sécurité Routière en 2015

Changements sécurité Routière en 2015 © Permis à points

Une certaine prise de conscience doit être opérée dans l’esprit de tous, y compris des jeunes conducteurs : avoir une voiture, être derrière un volant, c’est aussi avoir des responsabilités et des devoirs. S’en dédouaner est non seulement nocif pour soi mais aussi pour les autres. Alors, jeune conducteur, plutôt que de te défiler, sauve ta voiture de dégâts coûteux, sauve ton permis d’une perte évitable et de soucis judiciaires, et sauve-toi de dommages corporels irréversibles.

Partager cet article sur :

Google+ Linkedin Reddit Tumblr+ @Email to

A propos de l'auteur


C'est moi, la nouvelle mascotte de Mister-Auto : Ben Boulon ! Entre quelques coups de clé à molette ou de réparations, moi aussi je peux écrire des articles ! Bon... ils seront pas très sérieux, mais ça peut marcher :) A très vite !