Les raisons les plus courantes pour lesquelles la Police de la route vous arrête

Lorsque vous roulez sur la voie publique, vous êtes dans l’obligation de respecter les nombreuses règles définies dans le Code de la route et qui concernent autant les piétons que les conducteurs d’autos, de motos… Le non-respect de ces règles entraîne de lourdes conséquences pour les conducteurs, et cela inclut des amendes, la perte de points et dans les cas les plus sérieux, le retrait immédiat du permis et l’emprisonnement. Nous allons développer dans cet article les raisons les plus courantes pour lesquelles la Police de la route arrête certains véhicules.

image

Les excès de vitesse

La Police est particulièrement attentive aux excès de vitesse, car il s’agit d’un comportement dangereux (impact sur la distance de freinage, adhérence inférieure des pneus, réduction du temps de réaction) qui est responsable de très nombreux accidents, souvent mortels. La Police surveille ainsi les conducteurs à l’aide de radars fixes et mobiles qui permettent de contrôler avec précision la vitesse des véhicules. Les conducteurs sont sanctionnés en fonction de l’amplitude de l’excès de vitesse (amende et retrait de points plus ou moins stricts). À l’inverse, il est également possible d’être stoppé par la Police en ne roulant pas assez vite. En effet, il s’agit parfois d’un mode de conduite aussi dangereux qu’une conduite trop rapide.

image

La ceinture de sécurité

En France, le port de la ceinture de sécurité est obligatoire depuis des décennies. Certaines règles s’appliquent également aux sièges pour bébés et pour enfants. Le port du casque pour les motos est également obligatoire.

Les feux avant et arrière

Les feux avant et arrière sont très importants car ils permettent de signaler aux autres conducteurs de nombreuses informations essentielles permettant de conduire en toute sécurité (la direction dans laquelle vous prévoyez tourner, quand vous freinez, si vous rencontrez un problème…). Il est donc important de remplacer ses feux arrière ou avant dès qu’on remarque une panne.

image

Les contrôles d’alcoolémie

La Police est également particulièrement attentive aux abus d’alcool et effectue ainsi de nombreux tests d’alcoolémie. La limite autorisée est de 0,5 g d’alcool par litre de sang (0,4 depuis 2015) et cette limite est encore plus stricte pour les nouveaux conducteurs. L’alcool a des conséquences graves sur la conduite et peut diminuer les réflexes, réduire le champ de vision… Une personne qui boit de l’alcool avant de prendre le volant met donc de nombreux autres véhicules et piétons en danger, c’est pourquoi les sanctions sont très sévères et peuvent même aller jusqu’à
plusieurs années d’emprisonnement.

image

Autres infractions

Le respect des panneaux de signalisation est crucial. Ainsi, on risque gros en grillant un feu rouge, en ne s’arrêtant pas à un panneau stop, en ne respectant pas la limite de vitesse… De même, vous serez sanctionné si vous refusez la priorité, passez sur une ligne continue, ne respectez pas les distances minimum de sécurité entre véhicules… Vous devez également être en mesure de présenter vos documents d’identification ainsi que ceux de votre véhicule, sous peine de devoir payer des amendes.

Partager cet article sur :

Google+ Linkedin Reddit Tumblr+ @Email to

A propos de l'auteur


C'est moi, la nouvelle mascotte de Mister-Auto : Ben Boulon ! Entre quelques coups de clé à molette ou de réparations, moi aussi je peux écrire des articles ! Bon... ils seront pas très sérieux, mais ça peut marcher :) A très vite !