Dossier complet : Le contrôle technique

Quel que soit le type d’automobile (citadine, familiale ou utilitaire), tous les véhicules de moins de 3,5 tonnes sont soumis à un contrôle technique périodique obligatoire. En effet, la loi a fixé cette périodicité à une fois tous les deux ans pour les véhicules de plus de quatre ans. Le défaut de contrôle technique vous expose à des sanctions plus ou moins importantes lors d’un contrôle de police. Cette vérification est alors importante et primordiale pour assurer un confort et une sécurité maximale sur les routes. Alors pensez-y ! 

19.05.controle-technique.930.620_scalewidth_630

Comment faire son contrôle technique ?

Vous devez effectuer votre contrôle technique dans les centres nationaux agrées par l’Etat. Ensuite, lorsque vous vous présentez au centre, n’oubliez pas d’apporter l’original de votre certificat d’immatriculation (les photocopies ne sont pas acceptées). Sans celui-ci, il est impossible pour le centre d’effectuer un contrôle. Une fois l’identification du véhicule réalisée, un mécanicien va procéder à différentes vérifications et analyses afin de valider la conformité de votre véhicule.

Toutes les voitures sont soumises aux mêmes tests :

  • Antipollutionpoints-controle
  • Freinage
  • Direction
  • Visibilité
  • Eclairage et signalisation
  • Liaison au sol
  • Carrosserie
  • Equipements
  • Organes mécaniques
  • Niveau sonore

 

Le résultat du contrôle technique

A l’issue d’un contrôle technique, le procès-verbal à deux résultats possibles :

  • Si aucune anomalie grave n’est constatée : le centre agrée appose un timbre sur la carte grise ainsi qu’une vignette sur le pare-brise
  • Si anomalie grave est constatée : une contre-visite est obligatoire. Vous disposez de 2 mois pour réaliser les réparations nécessaires et représenter votre véhicule au contrôle technique. Lors de la contre visite, seuls les points anormaux détectés seront revus. Passé les 2 mois, vous serez dans l’obligation de refaire un contrôle technique complet.

Le défaut de contrôle technique

Lors d’un contrôle de police ou de gendarmerie, vous devez obligatoirement présenter votre assurance ainsi que votre certificat d’immatriculation. Sur ce certificat, il est apposé un timbre portant la lettre « A », ce qui signifie que le véhicule a passé le contrôle technique. Egalement, vous disposez d’une petite vignette sur votre pare-brise renseignant de la prochaine date du contrôle. Le défaut de contrôle technique vous expose à une amende de 135 € et l’immobilisation de votre véhicule. Une fiche de circulation provisoire est alors attribuée pendant une période de 7 jours. Il est alors obligatoire de remettre son véhicule aux normes dans ce laps de temps.

Partager cet article sur :

Google+ Linkedin Reddit Tumblr+ @Email to

A propos de l'auteur


C'est moi, la nouvelle mascotte de Mister-Auto : Ben Boulon ! Entre quelques coups de clé à molette ou de réparations, moi aussi je peux écrire des articles ! Bon... ils seront pas très sérieux, mais ça peut marcher :) A très vite !