Quelles sont les principales raisons des rappels de voitures ?

Chaque année, différents constructeurseffectuent des rappels de véhicules dans de nombreux pays. Quelles sont les raisons qui peuvent pousser les marques de voitures à rappeler ainsi des dizaines, des centaines et parfois des milliers de véhicules, pour les contrôler et effectuer des remplacements de pièces ?

 image

Le plus souvent, les constructeurs rappellent des véhicules dans un ou plusieurs pays afin de remplacer les pièces auto. Ces rappels seraient en augmentation. Quelles sont les causes principales ?

Difficultés et pannes en série

Assez fréquemment, ce sont des pannes en grand nombre ou des difficultés constatées par les automobilistes qui poussent les constructeurs à rappeler certains de leurs modèles. Les constructeurs automobiles sont obligés, de par la loi, de publier officiellement ces campagnes de rappels. Ainsi, des palmarès de rappels sont quelquefois divulgués.

Parfois, les rappels sont massifs et spectaculaires, comme le problème d’airbag de la BMW Série 3 en 2014, pour les modèles datant d’il y a 10 ans : plus de 1,5 millions de voitures. Généralement, les automobilistes sont invités à se rendre dans le réseau constructeur afin de passer un contrôle et si nécessaire de remplacer les pièces auto.

On estime qu’environ 60 millions de véhicules ont été rappelés aux États-Unis en 2014, un chiffre record, et une mauvaise année également en Europe. Outre les pannes et les phénomènes préoccupants relatés par les conducteurs aux professionnels, ce sont les fuites, notamment les fuites d’huile, qui sont des causes courantes de rappels.

image

Il arrive aussi que des problèmes relatifs à l’habitacle requièrent des rappels importants. Il n’est pas rare que cela concerne les ceintures de sécurité. Mais les airbags sont à l’origine de rappels réguliers, chez tous les constructeurs ou presque.

Identification de risques

Les constructeurs peuvent constater qu’il existe un risque au niveau d’une pièce auto. Ils rappellent alors leurs véhicules en contactant les propriétaires pour qu’ils aillent faire changer la pièce. Ce sont parfois des petites pièces, comme un simple joint d’étanchéité.

Freinage et transmission sont couramment concernés par ces rappels.

Plus généralement, il y a les risques d’usure prématurée ou de blocage, des problèmes de soudure, de serrage et de non-conformité. Plus rarement, surviennent des problèmes de mauvais matériaux comme pour quelques dizaines de C-Crosser en 2014 (courroie d’accessoires) ou des problèmes de montage, comme l’airbag d’environ 26 000 Nissan Micra en 2014.

Mais désormais, les technologies embarquées génèrent des rappels, comme la faille de sécurité BMW ConnectedDrive, à cause de la possibilité d’obtenir le code de déverrouillage du véhicule avec un Smartphone. Cependant, la réparation a pu se faire à distance pour plus de 2 millions de voitures.

Aujourd’hui, les constructeurs rappellent de temps en temps des véhicules pour reprogrammer le système électronique. Il n’est pas rare que de toutes nouvelles technologies génèrent des rappels de voitures mais des technologies bien maîtrisées par l’industrie automobile peuvent aussi être sujettes à des dysfonctionnements, comme les nombreux modèles Audi et leur servofrein, à l’été 2014.

Partager cet article sur :

Google+ Linkedin Reddit Tumblr+ @Email to

A propos de l'auteur


C'est moi, la nouvelle mascotte de Mister-Auto : Ben Boulon ! Entre quelques coups de clé à molette ou de réparations, moi aussi je peux écrire des articles ! Bon... ils seront pas très sérieux, mais ça peut marcher :) A très vite !