Le financement de ma voiture #2 : la Location avec Option d’Achat

Leasing, Location Longue Durée, Location avec Option d’Achat, Crédit… Des notions qui peuvent paraître quelque peu abstraites quand on s’apprête à acheter un véhicule. Continuons notre série de réflexions autour des différents moyens de financement d’une automobile. Deuxième volet sur une autre pratique répandue aujourd’hui…

Avants de voitures - location

Précédemment…

Nous avons commencé notre réflexion sur le fait que les constructeurs se sont bel et bien réajustés aux besoins des consommateurs, en pratiquant des prix et règlements plus avantageux et nuisant le moins possible au pouvoir d’achat de l’acheteur. L’achat au comptant n’étant plus trop une pratique utilisée, nous nous sommes orientés vers le leasing. Il était donc question de la location longue durée dans notre dernier volet, recommandée pour les usagers ayant une fréquence d’utilisation de leur véhicule plutôt moyenne.

Le même constat de base nous amène à déduire ces éléments : acheter une voiture au comptant n’est plus une pratique récurrente, elle est synonyme d’un long investissement, le contexte économique actuel rend le pouvoir d’achat des ménages fragile… Si le leasing facilite un achat, cette pratique diffère selon les garanties, conditions à remplir et fonctionnements. Après avoir vu la location longue durée, nous allons voir aujourd’hui la Location avec Option d’Achat.

Types d'offres de location

Types d’offres de locations

C’est quoi la Location avec Option d’Achat ?

Comme son nom l’indique, la location avec option d’achat est une pratique permettant à un particulier ou un professionnel de louer une voiture pour une période de 2 à 5 ans, contre un loyer mensuel, tout en pouvant l’acheter au terme de ce contrat” (jusque là, peu de choses diffèrent avec la location longue durée). La location avec Option d’Achat fait appel à 3 parties lors de la conclusion de ce contrat :

  • le consommateur, qui loue la voiture tout en pouvant l’acheter
  • le vendeur (société de location ou constructeur)
  • et un organisme de crédit, louant le bien en question au consommateur “en finançant l’opération par l’octroi d’un crédit”.

Elle séduit de plus en plus de Français, pour preuve, sa proportion d’utilisateurs a dépassé celle du crédit classique, selon C. Bourroux, journaliste RTL. Elle concerne un million de véhicules en France à l’heure actuelle.

Les avantages de la location avec option d’achat

Les avantages de la LOA sont à peu près les mêmes que ceux de la location longue durée sont les suivants : garantie constructeur, préservation et maîtrise du budget (dépenses du véhicules étalées en loyers mensuels, identiques à chaque mois), possibilité de rachat du véhicule à tout moment. Enfin, les loyers que le locataire paie prennent en compte la décote progressive du véhicule. À la fin du contrat, il est aussi possible pour eux de choisir un autre véhicule sans forcément s’occuper de la revente de l’ancien.

Les inconvénients de la location avec option d’achat

Cependant, la LOA présente aussi des inconvénients : un dépôt de garantie est souvent demandé (jusqu’à 15% du prix de la valeur totale de la voiture), le kilométrage à respecter (20 000 à 25 000 km par année), l’entretien obligatoire et le risque de pénalités en cas de dégâts ou d’altérations, des conditions de résiliations contraignantes (clauses contractuelles pouvant empêcher de résilier le contrat avant une certaine durée et forcer de conserver le véhicule…).

En quoi est-ce différent de la location longue durée ?

homme-voiture-clé-location

Location Longue Durée ou avec Option d’Achat ?

Il est vrai que la LOA et la LLD ont un fonctionnement quasi-similaire, dans le fait que les locataires s’engagent sur du long terme. La principale différence entre les deux se fait donc au terme du contrat ; la location avec option d’achat donnant le choix au locataire d’acheter ou non son véhicule. Elle est cependant liée à un cadre juridique et des conditions plus strictes qu’une location longue durée.
Une autre différence se situe dans le fait que la LLD sur le principe, fait “renoncer (au locataire) le droit de devenir propriétaire de la voiture”, alors que la LOA lui donne le choix. De plus en plus de particuliers y ont recours. Pourquoi ? Car selon le portail d’information du comparateur d’assurance “Les Furets”, elle “séduit des consommateurs désireux de ne pas contracter de crédit auprès de leur banque, de ne pas avoir besoin d’apports.”

Pour mieux le comprendre, dirigez-vous vers le portail Comprendre-choisir, qui vous explicitera son fonctionnement en détail.

Tout est donc une question de choix et d’aspect pratique. À l’issue du contrat, avoir le choix entre garder un bien ou s’en séparer ? Telle est la question.

Partager cet article sur :

Google+ Linkedin Reddit Tumblr+ @Email to

A propos de l'auteur


C'est moi, la nouvelle mascotte de Mister-Auto : Ben Boulon ! Entre quelques coups de clé à molette ou de réparations, moi aussi je peux écrire des articles ! Bon... ils seront pas très sérieux, mais ça peut marcher :) A très vite !