Tout savoir sur le catalyseur

Découvrez quel est le rôle du catalyseur sur la ligne d’échappement de votre véhicule, que l’on appelle aussi pot catalytique, et quand il est nécessaire de le changer. C’est une pièce qui fonctionne avec d’autres pièces de l’échappement, notamment la sonde lambda.

échappement

Le rôle essentiel du catalyseur doit toujours pouvoir être assuré. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les recommandations d’entretien et que faire en cas de problème ?

Qu’est-ce que c’est ?

La ligne d’échappement de votre voiture est constituée d’un pot d’échappement également appelé silencieux, et d’autres pièces dont un tube, une sonde appelée sonde lambda et un pot catalytique ou « catalyseur » parce qu’à l’intérieur de celui-ci, se produit un phénomène appelé catalyse. Même si en réalité, il y a deux types de catalyse. Cela sert à limiter les émissions de gaz nocifs en les transformant en gaz inoffensifs, le monoxyde de carbone et le dioxyde de carbone, et en brûlant les hydrocarbures. Cette pièce rend donc les voitures moins polluantes.

Faut-il le changer ?

Il faut changer un catalyseur tous les 100 000 km environ. En cas de doute, on peut faire effectuer un contrôle antipollution sur son véhicule. Il est de toute façon conseillé de faire ce contrôle tous les 20 à 30 000 km en moyenne. Sinon, il est contrôlé avec les autres pièces de l’échappement à chaque contrôle technique.Les catalyseurs peuvent toutefois être défectueux à cause d’une autre pièce de la ligne d’échappement : la sonde lambda. Proche du moteur, celle-ci analyse l’échappement pour indiquer au moteur ce qu’il doit injecter d’oxygène afin que la fameuse catalyse ait lieu.

C’est pour cela que lors d’un contrôle, on vérifie la ligne d’échappement dans son intégralité. La sonde lambda peut être changée après un kilométrage plus important que celui du catalyseur mais un mauvais entretien du véhicule peut raccourcir sa durée de vie. Les problèmes qui peuvent être constatés sont en partie similaires aux conséquences d’un problème de pot catalytique.

Comment savoir s’il fonctionne bien ?

En général, une fumée différente de l’ordinaire, d’une couleur ou d’une consistance différente, indique qu’il y a un problème avec les catalyseurs. C’est au démarrage que l’on peut constater ce genre de fumée. Au moment d’accélérer, une puissance plus faible indique éventuellement un catalyseur défectueux mais également consommer trop ou caler trop souvent.

Catalyseur propre

Un bruit répétitif peut indiquer un problème de catalyseur lorsque sa structure interne ne tient plus en place.Néanmoins, c’est l’entretien général de la voiture qui permet au pot catalytique de jouer son rôle. En effet, plusieurs défaillances moteur peuvent affecter cette pièce comme un problème d’injection ou une fuite d’huile.

Que peut-on faire soi-même ?

Si le contrôle antipollution est à faire chez un professionnel, la vérification du pot catalytique mais également celle de la sonde lambda, certains peuvent changer eux-mêmes leur catalyseur. Lorsque l’on procède au remplacement de cette pièce, il faut changer la sonde lambda ainsi que le filtre à air et les bougies d’allumage

Partager cet article sur :

Google+ Linkedin Reddit Tumblr+ @Email to

A propos de l'auteur


C'est moi, la nouvelle mascotte de Mister-Auto : Ben Boulon ! Entre quelques coups de clé à molette ou de réparations, moi aussi je peux écrire des articles ! Bon... ils seront pas très sérieux, mais ça peut marcher :) A très vite !