Que faire en cas d’accident de voiture ?

Garder son calme, remplir un constat, faire effectuer des réparations : suivez ces conseils en cas d’accident de voiture pour savoir comment réagir sur les lieux de l’accident et ce qui se passe par la suite. Tous les automobilistes devraient connaître les procédures à suivre.

Après un accident de voiture, vous pouvez avoir besoin de pièces auto ou de changer de voiture. Dans un cas comme dans l’autre, il y a des règles à connaître, pour la sécurité et l’indemnisation.

Ne pas paniquer

Ne pas perdre ses moyens est essentiel pour sécuriser les lieux si nécessaire, c’est-à-dire signaler aux autres automobilistes qu’un accident vient de se produire avec le triangle de signalisation. C’est important aussi pour stopper d’éventuels témoins de l’accident qui pourront vous donner leurs coordonnées.

Triangle de sécurité

La police doit être appelée immédiatement en cas de dommages corporels et les véhicules ne doivent pas être déplacés dans ce cas.

Le constat

Après un accident,il est indispensable de faire un constat. Ce document officiel permet de noter précisément ce qui s’est passé, grâce à un croquis et les dommages causés aux véhicules.

On l’appelle constat amiable parce qu’il doit être rempli et signé par toutes les parties concernées. Vous devez disposer de ce document dans votre véhicule. Si ce n’est pas le cas, votre assureur peut vous en fournir un. C’est à lui que vous l’enverrez, dans les 5 jours suivant l’accident.

Le constat sert également à mentionner toute blessure dont vous pourriez être victime. S’il y a des réponses à choisir parmi des propositions, en cochant des cases, il y a aussi un espace réservé pour rédiger. Il faut savoir que le constat amiable ne vous oblige pas à être d’accord avec l’autre conducteur impliqué dans l’accident. Un autre espace intitulé « observations » permet de le mentionner le cas échéant.

Les suites de l’accident

Que vous ayez besoin de quelques pièces auto ou d’un nouveau véhicule, votre compagnie d’assurances a pour rôle d’évaluer votre responsabilité dans l’accident.

Accident de voitures

Toutefois, une expertise ne sera ouverte que si les dommages sont importants. La réactivité dépend des assureurs : il n’y a pas de délai légal pour effectuer l’expertise.

Le constat permet donc de savoir si les dommages que vous avez subis seront pris en charge par l’assurance. Lorsqu’il n’est pas correctement rempli, vous pouvez être tenu pour responsable par défaut à 50 %. Alors vous aurez une majoration (malus) de 25 % de votre prime d’assurance sauf si c’est votre premier accident responsable (et que cela fait au moins 3 ans que vous avez un coefficient de 0,50).

En cas d’accident, les options des assurances sont variables mais la vôtre vous prêtera peut-être un véhicule de remplacement, en attendant que votre voiture soit de nouveau utilisable si elle ne l’est plus. Vous pouvez avoir à payer les réparations et obtenir remboursement après. Cela dépend de votre contrat d’assurance.

Lorsque vous avez besoin d’une nouvelle voiture, c’est que les réparations coûtent plus cher que ce qu’elle vaut.

Partager cet article sur :

Google+ Linkedin Reddit Tumblr+ @Email to

A propos de l'auteur